Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de jaja2a2007
  • jaja2a2007
  • 23 messages

Bonjour à tous,
Je sais bien qu'il faut une base et donc une "cote" pour négocier des timbres avec une certaine cohérence.
C'est au nom de ce même cohérence que je me refuse à donner la même valeur d'échange, par exemple, à un "Légendaire" avec sa vignette (5081 ou 5082) et un "masque" (2017-015X)… sans parler du diptyque de ce même "Légendaires" qui "vaudrait" la même chose que 2 auto-adhésifs courants ! JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS…
Je pense que vous êtes très nombreux de cet avis… faute de quoi, j'irai consulter, c'est promis !
Petite colle : à combien fixeriez-vous la cote de ce diptyque complet (oblitéré)… que j'utilise pour envoyer mes échanges (en lettre suivie) ?
Bien cordialement à tous… et surtout à ceux qui donneront une réponse à la petite colle (lol)
Jean-Michel

Par jaja2a2007 le 05/07/2017 à 11h41:32

Avatar de WebstOf
  • WebstOf
  • 175 messages

Plus généralement, la notion de cote a du plomb dans l'aile. Plusieurs exemples:
- certains timbres avec des cotes minuscules sont introuvables
- n'importe quel timbre auto-adhésif de grande diffusion est mieux coté que certains classiques qui se font rares
- les timbres de l'année ont la même cote qu'ils soit auto-adhésifs ou gommés, or chacun sait que les timbres gommés sont plus compliqués à récolter
- les cotes sont parfois incroyablement éloignées d'une société à l'autre: Yvert, Michel, Scott et dans une autre mesure Stampworld... Qui s'approche le plus de la réalité ?
- quel autre domaine utilisant des cotes (automobile, Immobilier...) fournit des informations aussi éloignées de la réalité ? Vous m'achèteriez ma voiture à 3000€ si elle cote 3000€, mais acheteriez vous 0,15€ une Marianne cotée 0,15€ ?

Il y a probablement des choses à inventer en la matière, qui ne peuvent être basées que sur l'observation du marché.

Par WebstOf le 05/07/2017 à 13h46:41

Avatar de PhilDug
  • PhilDug
  • 287 messages

C'est toujours le même "problème" : qui échangerai un timbre côté 1500 euros contre 10.000 timbre côté à 0.15 euro?
Indépendemment de cela, comme le dit WebstOf, tout dépend du catalogue que vous utilisez: par exemple le Sassone surcote (parfois de manière incroyable) les timbres italiens si on compare avec Michel ou Yvert.
Pour des échanges réussi, tout est une question de dialogue pour éviter les malentendus.

Par PhilDug le 05/07/2017 à 14h22:06

Avatar de Pierre32
  • Pierre32
  • 4042 messages

En fait, poser la question, c'est y répondre. Dans mon cas, je ne prends pas d'adhésif dans les échanges, à la cote. Je les prends UNIQUEMENT quand le membre les cotes à 0.15 ou 0.20/ exemplaire, la où est réellement sa vrai valeur à mon sens. MAIS, j'attends un an après leurs date d'émission et j'y arrive très bien. Mais pour suivre ma logique, je ne surcote pas les autres timbres, ou ne modifie pas les cotes. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Je devrai prochainement inscrire environ une soixantaine de timbre du millénaire Canadien, les cotes seront ceux du catalogue....Même si ils sont difficile à trouver, le problème quand les timbres sont difficile à trouver, c'est la cote, je prends celle de Scott ou Yvert ?( on ne retrouvera presque jamais la cote sur les fiches manco ) Et ensuite, ben le seul moyen de s'en sortir, c'est la discussion... :D :D

Je sais bien que presque personne ne calculera en terme de profit, mais en bout de ligne, y a des timbres qu'on ne trouve pas et d'autres,c'est tout juste si on ne les mets pas d'en des enveloppes pour s'en débarrasser, faut quand-même faire une différence

Par Pierre32 le 05/07/2017 à 14h49:09

Avatar de Vieuxdeb
  • Vieuxdeb
  • 1411 messages

On échange des timbres pour le plaisir des rencontres, pour la communication, pour essayer de faire plaisir à son partenaire. Si c'est pour gagner 1,40 voire 5 € de cote, ce qui revient en réalité de valeur marchande à peu de chose, on fait pas d'échange, on va sur des sites d'enchères ou de petites annonces, achète à petit prix et on revend avec un bénéf mais bon ça risque d'être laborieux et finalement pas très passionnant. Un peu éloigné de l'idée que je me fais de la philatélie.

Par Vieuxdeb le 05/07/2017 à 15h15:14

Avatar de jaja2a2007
  • jaja2a2007
  • 23 messages

À Vieuxdeb :
Quand je parle de "cote" et de "valeur d'échange", je ne pense nullement à une vente, mais simplement à l'équité des échanges, car il n'est pas question pour moi de "chasser le pigeon" ou rechercher à un gain quelconque. J'ai pris des exemples très récents justement pour montrer qu'il s'agit bien de rareté (toute relative).
D'ailleurs, on trouve facilement sur les sites de vente des timbres qui nous manquent et assez "rares" pour des prix très intéressants et chez des marchands sérieux… qui reprennent, même, en cas de non-satisfaction !
Pour ce qui est de l'idée que je me fais de la philatélie, elle est très claire dans mon esprit : elle n'existera plus dans 20 ou 30 ans. D'ici là, vu mon âge (72 ans), ce ne sera plus mon problème et mes enfants auront tout jeté à la poubelle !
Et pourtant, je continue à aller à la Poste acheter de beaux blocs… parce qu'ils sont beaux ! ;))
Bien cordialement

Par jaja2a2007 le 05/07/2017 à 17h16:18

Avatar de piv31
  • piv31
  • 690 messages

La cote des adhésifs ... là est la grande question ... En ce qui me concerne, j'ai résolu le problème pour mes correspondants en cotant tous les adhésifs courants (donc pas les adhésifs pro et les croix-rouge) à la cote uniforme de 0.20, de cette manière je contente un très grand nombre de personnes (Canadiens, Australiens, Espagnols et Belges) et mes classeurs de doubles ne se gonflent pas trop. Donc je suis entièrement d'accord avec vous les catalogues (depuis l'apparition des adhésifs) ne reflètent pas (mais pas du tout) la rareté de certains timbres ou la profusion de ceux-ci.

Par piv31 le 05/07/2017 à 19h01:19

Avatar de Vieuxdeb
  • Vieuxdeb
  • 1411 messages

J'entends bien Jaja mais prends l'exemple de jeunes qui veulent débuter, avec ce raisonnement ils ne pourrons jamais avoir des timbres un peu moins courant et je remarque bien qu'à part avoir du solide on ne trouve pas de timbres récents, c'est un genre de spéculation qui a tendance à tuer les échanges.

Par Vieuxdeb le 05/07/2017 à 19h03:55

Avatar de JPS
  • JPS
  • 736 messages

Bonjour à tous.
Je suis de l'avis de Vieusdeb.Si on commence à discuter de tout et de vouloir tout régenter soi même, c'est la porte ouverte à l'anarchie. Il me semble que sur ce site on a toujours échangé nos timbres en appliquant la cote prévu dans les catalogues. Ceux qui ne veulent pas admettre cela n'ont qu'à aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Epicétou ! comme dirait '' le papillon gris '' (Flamine )

Par JPS le 05/07/2017 à 22h05:11

Avatar de tcharafi
  • tcharafi
  • 173 messages

Vieuxdeb tient des propos qui reflètent parfaitement ma pensée! La cote est toute relative et n'a qu'une valeur indicative, on le sait! On cherche avant tout à faire plaisir et à se faire plaisir, les timbres ont pour la plupart une petite valeur, qu'ils cotent 0.20 ou 0.80 voire 1 ou 2 euros, est-ce vraiment important? Eventuellement, au delà de 3 ou 4 euros de cote, on peut être un peu plus rigoureux. Et encore! Les timbres que j'obtiens hors échange ne me coûtent que quelques centimes (lots) quand je ne les ai pas pour rien (dons d'amis). Je suis sûr que nous sommes très nombreux dans ce cas!

Par tcharafi le 05/07/2017 à 22h51:14

Avatar de CASSOUNET
  • CASSOUNET
  • 309 messages

C'est quoi le principal , avoir un timbre en double coté 15€.00 et le garder des mois , ou l'échanger contre 15 timbres à 1€.00 qui manque dans votre collection . :) :)

Par CASSOUNET le 05/07/2017 à 23h06:18

Avatar de oldmma
  • oldmma
  • 1448 messages

" Euréka "

Tout philatéliste plongé dans un catalogue reçoit une poussée d'adrénaline vers le haut lorsqu'il dispose
et vers le bas lorsqu'il désire.
Cette poussée étant multipliée par la cupidité et divisée par la bonté.

Par oldmma le 05/07/2017 à 23h41:58

Avatar de GROMINET
  • GROMINET
  • 430 messages

oldman, kessetu cosebien ! Mais c'est vrai qu' Yvert ne se casse pas le bourrichon... Sans compter les timbres du début des années 2000 qui cotent, en neufs, juste le double de la faciale 15 ans après leurs émissions !!!! X(

Par GROMINET le 06/07/2017 à 06h58:01

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum