Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 5473 messages

Je cherchais simplement à savoir pourquoi le n°100 ne figurait plus dans les catalogues !

73 au type II



Et à force , j'ai trouvé ceci sur http://www.francephilatelie.com/les-vari%C3%A9t%C3%A9s-non-emis/

20c Sage (1876) ( non émis). (Yvert & Tellier N°: 73 & N°: 100).
C’est durant l’année 1876 que notre 20c Sage naquit suite à des circonstances incongrues. En effet, le ministre des Postes en place LEON SAY, avait prévu que le gouvernement baisserai le tarif de la lettre simple de 5cts la portant à 20c suite à plusieurs demandes durant l’année à la Chambre des députés. A partir de mai 1876, il fut donc procéder à l’impression de divers timbres dans diverses couleurs dont le 20c Sage dans la nuance officielle bleu de Prusse sur turquoise. Il y eu 47265 feuilles d’imprimés soit environ 14 100 000 timbres au type I et II dans un rapport de un tiers pour deux tiers.
Cependant, le budget de 1877 ayant déjà été voté, le changement de tarif n’eut pas lieu et fut repoussé. Les 20c Sages ne furent jamais émis et furent détruit le 24 février 1880. Quelques exemplaires pourtant échappèrent à la destruction, et son aujourd’hui très recherchés. Des feuilles du type II non dentelé échappèrent également à la destruction et furent par la suite dentelé de façon non officielle. Pour ceux-ci, il s’agit de faux pour tromper le collectionneur dont la contrefaçon fut découverte en 1916. A partir de là , le n°100 des catalogues disparu et laissé vacant. De temps en temps pourtant, on le retrouve dans certains catalogues avant qu’il ne disparaisse à nouveau.
Il y a sensiblement plus de timbres au type II que de timbres au type I qui échappèrent à l’incinération d’où l’incidence dans les cotations le type I plus rare étant sensiblement plus cher. Tous les timbres au type I furent terminés et dentelés, ce qui ne fut pas le cas du type II où seulement une partie fut terminé ,sur les 14 179 500 de timbres imprimés, environ 11 000 000 furent terminés et 3 000 000 en attente de finalisation.
Il faut savoir que le 20c Sage eut plusieurs réimpressions : impression Granet, émission des Régents toujours au type II non dentelé N sous U. Pour cette dernière il existe deux variantes l’une sans teinte de fond et l’autre avec. Il faut se méfier de ce 20c Sage qui peut provenir de réimpression, une expertise est donc implicitement nécessaire.
A titre d’information, il n’existe à l’heure actuelle qu’un exemplaire du type I sur lettre connue. Dans tous les cas, si vous trouvez un 20c Sage non émis, conservez-le et faites le expertiser.

La philatélie obéit à des modes. Par exemple, les erreurs de fabrication ont aujourd'hui la cote. Qui pourra dire si ce sera encore le cas dans 20 ans ?
et bon si vous avez un 73 ou 100 contactez moi !! :D :D :D

Par bleusideral le 04/06/2014 à 13h37:43

Avatar de philachrist2
  • philachrist2
  • 104 messages

Fabrice,
Le site selon ce lien est déjà un copier-coller d'un autre site, avec les mêmes erreurs (grossières) d'ortographe. Sur le site d'origine, aucune réponse à "Didier" qui comme moi possède un YT d'avant 1900 (réédition). Il faut savoir que YT a, pendant les 50-60 premières années de son catalogue, modifié sa numérotation. Ex. le 33 était, avant, le n° 43 et pourtant 10 timbres ne se sont pas envolés d'un coup.
Je crois me souvenir que le 100 (numéro fixe à cette époque) était un "taxe" et que YT faisant une catégorie taxe avait passé ce timbre dans les "taxes" sans remonter les numéros suivants 101-102-103 etc... d'un cran. Mais je n'ai pas retrouvé cette info sur le net, il faut dire que tellement d'aneries circulent, que le tri devient difficile. Je pense que qq amis du site auront des infos complémentaires.
A suivre.
Christian

Par philachrist2 le 04/06/2014 à 23h00:06

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 5473 messages

Merci Christian. C Pas malin de leur part d'induire les gens en erreur ! :-/ @-)

Par bleusideral le 04/06/2014 à 23h15:08

Avatar de kitts
  • kitts
  • 4639 messages

Il n'y avait pas eu de réponse à l'époque pour cette même question.
La citation est extraite de la page là.

Par kitts le 04/06/2014 à 23h31:48

Avatar de philachrist2
  • philachrist2
  • 104 messages

Pour le timbre repassé en préo, il s'agit bien sûr du PO42 ex 187. Je l'avais oublié dans mon 1er message !
Le jonglage YT sur la numérotation existe aussi avec les dates d'impression. Actuellement il y a : 1876-78 - 1877-80 et 1884-90 ; sur l'édition de 1897 étaient indiquées les impressions de 1876, 1877, 1879-84, 1886-90 et 1892 (pour le 101)...donc une belle différence entre ces 2 éditions...pourquoi ????

Par philachrist2 le 05/06/2014 à 22h52:45

Avatar de olivier13
  • olivier13
  • 478 messages

Effectivement, grande souplesse de numérotation dans les débuts : ce 20c sage non émis porte le N° 81a dans mon YT de 1932. On y retrouve intégralement "l'histoire" de quelques timbres sauvés de l'incinération, gommés et dentelés par des petits malins.



Par olivier13 le 05/06/2014 à 23h23:48

Avatar de passionberry
  • passionberry
  • 2262 messages

Une page concernant ce timbre fantome avait été publiée dans Timbroscopie il y a plusieurs années. Les infos sont similaires de celles citées par bleusideral, je pourrais essayer d'en faire un scan mais je ne sais pas trop ce que ça donnerait en le mettant sur le site, par contre, aux individuels interessés, bienvenue !

Par passionberry le 06/06/2014 à 00h10:48

Avatar de Fuciflora57
  • Fuciflora57
  • 148 messages

Bonjour à tous, concernant ce 20c sage non émis, suivant le catalogue que l'on prend, la numérotation varie.Il faut dire que nous sommes encore au balbutiement de la philatélie en cette fin de siècle, début de siècle. Ainsi sur le Yvert et Tellier de 1897 celui çi porte le n°110 et il est considéré comme une erreur de couleur, en 1930 sur le catalogue Yvert-et-tellier/Champion celui çi porte le n°73 au type I et le n°100 au type II mais là il est considéré comme non émis.
Finalement, il ne portera plus que le n°100 avant de disparaître des catalogues.
En ce qui concerne les infos sur le net, il faut bien évidemment revérifier et rien ne vaut une bonne documentation papier. On ne rencontre pas tout le temps des âneries comme le dit Philachrist2.
Concernant l'article issu du site, il me semble le reconnaître pour l'avoir rédigé l'année dernière pour un autre site, en prenant comme base de travail "les classiques de France et des colonies", ma documentation personnel et des recherches sur le net. Il y a quelques fautes de grammaire mais personne n'est parfait.

Par Fuciflora57 le 06/06/2014 à 14h47:12

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum