Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de timbres9
  • timbres9
  • 222 messages

Bonsoir.
La dernière revue philatélique de Postes Canada est apparue sur leur site hier.

Humoristes canadiens célèbres
Date d’émission : 29 août 2014


bloc-feuillet

Dimension : 95 mm x 130 mm


J’ai extrait les timbres du bloc-feuillet pour que vous puissiez les utiliser pour vos dispos ou vos mancos. Les textes proviennent de la revue philatélique.


Mike Myers grandit à Scarborough, en Ontario. Très jeune, son père l’initie aux Monty Python et à Benny Hill. en 1982, il intègre la troupe Second City de Toronto, creuset d’humoristes prometteurs. Le jeune Myers se montre plus précoce que la moyenne : le même jour, il décroche son diplôme du secondaire et sa première audition!

La scène de Second City le propulse à l’émission Saturday Night Live, dont il devient l’un des auteurs et comédiens phares en 1989. il y incarne notamment Deiter, Lothar of the Hill People et Linda Richman. Son personnage télévisuel de Wayne Campbell lui permet ensuite de conquérir le grand écran aux côtés de son confrère de Saturday Night Live, Dana Carvey (alias Garth Algar), dans Le monde selon Wayne en 1992, puis 1993.

Auteur, producteur et acteur d’Austin Powers, Mike Myers cumule le rôle-titre du dynamique bellâtre et celui du fourbe Docteur Terreur. il réendosse ces deux identités et celles de plusieurs autres personnages dans les films ultérieurs de cette série : Austin Powers : Agent secret 00 sexe et Austin Powers contre l’homme au membre d’or.

Plus récemment, Mike Myers a prêté sa voix au sympathique ogre vert des films Shrek. il a par ailleurs fait ses premières armes de réalisateur en 2013 avec Supermensch : The Legend of Shep Gordon.


Enfant, Martin Short met en scène des émissions de variétés dans sa chambre, avec intermèdes musicaux et entrevues! Plus tard, cet Ontarien natif de Hamilton décroche un diplôme en travail social de l’Université McMaster.

En 1977, il intègre la troupe torontoise Second City : sa carrière d’humoriste est lancée! En 1982, il se joint à la distribution d’une toute nouvelle émission, SCTV, pour laquelle il crée les personnages inoubliables de Jackie Rogers fils, Brock Linehan, Brad Allen, Irving Cohen et Ed Grimley. Certains d’entre eux réapparaîtront dans The Completely Mental Misadventures of Ed Grimley (1988) et I, Martin Short, Goes Hollywood (1989).

Quand la grande aventure de SCTV prend fin, l’acteur comique poursuit sa carrière au grand écran : aux côtés de Steve Martin et de Chevy Chase, il incarne Ned Nederlander dans ¡Trois amigos! (1986). il prête également sa voix à des personnages d’animation des Aventures de Jimmy Neutron, un garçon génial (2001) et de Frankenweenie (2012), film dans lequel il retrouve Catherine O’Hara, son ancienne consœur de SCTV.

Aussi à l’aise sur scène qu’à l’écran, Martin Short remporte le Tony Award du meilleur acteur (comédie musicale) en 1999 pour sa prestation dans une reprise de Little Me; en 2006, son spectacle musical Martin Short: Fame Becomes Me séduit un très vaste public. il a été élevé à la dignité de membre de l’Ordre du Canada le 19 octobre 1994 pour sa remarquable carrière.


Fascinée par la scène, Catherine O’Hara amorce sa carrière comme serveuse de Second City à Toronto, sa ville natale. Elle passe ensuite une audition pour intégrer la troupe. Dès 1974, elle étincelle sur les planches. Puis, elle conquiert le petit écran dans la toute jeune émission d’humour SCTV. Elle y incarne notamment Lola Heatherton, ébouriffante et pétulante animatrice, et Margaret Meehan, une candidate de jeux télévisés qui dégaine plus vite que son ombre. Grande parmi les grands, elle joue aux côtés de John Candy, Eugene Levy, Andrea Martin, Rick Moranis, Martin Short et Dave Thomas. En tant qu’auteure de l’émission, elle remporte un prix Emmy en 1982.

Catherine O’Hara fait ses débuts au grand écran en 1985 dans After Hours, de Martin Scorsese. Trois ans plus tard, elle incarne Delia Deetz dans Bételgeuse, de Tim Burton. En 1990, elle devient Kate mMcCallister, la mère de Kevin dans Maman, j’ai raté l’avion, un rôle de premier plan qu’elle reprend deux ans plus tard. L’actrice prête également sa voix et son talent comique à des personnages d’animation dans L’étrange Noël de monsieur Jack (1993), Petit Poulet (2005), Nos voisins, les hommes (2006) et Frankenweenie (2012).

Récompensée de nombreux prix, Catherine O’Hara a conquis deux étoiles sur l’Allée des célébrités canadiennes : en 2002 comme membre de la troupe de SCTV et en 2007 à titre individuel.


À 17 ans, Olivier Guimond brûle les planches aux côtés de ses parents, Effie MacDonald et Olivier Guimond père. Connaissant bien les aléas de la vie d’artiste, tous deux tentent de l’éloigner du métier. Fort heureusement pour son public, il persiste et s’illustre sur les plus grandes scènes du cabaret montréalais : Théâtre national, Théâtre des variétés, Théâtre Odéon-Mercier, Comédie canadienne, Place des Arts.

Les années 1960 sont celles de la consécration. Il prête ses traits et son talent à la brasserie Labatt; le petit écran l’adore. De 1965 à 1970, il incarne Basile Lebrun dans Cré Basile, une série télévisée qui captive le Québec entier.

En 1970, un sketch du Bye Bye de Radio-Canada, célèbre émission humoristique du Nouvel An, le montre en soldat francophone gardant la résidence d’un riche anglophone. Le numéro fera date. Conçu dans la foulée de la crise d’Octobre, il met en scène les deux personnages dans une discussion drolatique ponctuée de mimiques et de pirouettes d’Olivier Guimond. Au passage, il relève aussi d’une manière touchante les similitudes et les intérêts communs des deux collectivités. D’après Luc Guimond, le fils de cet immense comique, ce sketch et le rôle de Basile Lebrun sur les ondes de Télé-Métropole constituent les deux points d’orgue de la carrière de son père.


Né à Newmarket, en Ontario, le 17 janvier 1962 et cadet de quatre enfants, Jim Carrey a l’humour dans le sang : à 14 ans, il donne son tout premier spectacle!

Très vite devenu chouchou de la scène comique torontoise, ce génie de la comédie déménage cependant à Los Angeles en 1979, où il s’y fait rapidement remarquer par ses apparitions dans An Evening at the Improv et The Tonight Show, ainsi que par ses rôles dans l’émission de sketchs comiques In Living Color.

Hollywood lui fait les yeux doux... Jim Carrey enchaîne alors des films qui le propulsent au sommet de la gloire, notamment Ace Ventura mène l’enquête, Le masque, La cloche et l’idiot, Menteur, menteur, Le show Truman et Du soleil plein la tête. Gagnant de deux Golden Globes et de 10 MTV Movie Awards et honoré d’une étoile sur l’Allée des célébrités canadiennes, Jim Carrey brille également aux guichets : ses films ont rapporté plus de 2,5 milliards de dollars.

Les 5 timbres ont été émis en carnet de 10 timbres autoadhésifs (tarif intérieur).

Les carnets ont la particularité d’avoir 6 timbres de l’humoriste en couverture du carnet, et seulement 1 timbre de chacun des 4 autres humoristes.



Avec un tel arrangement, le nombre de séries que l’on désire des 5 timbres autoadhésifs, détermine aussi le nombre de carnets que l’on doit acheter. Dans tous les cas, çà nous force à acheter le double de timbres que ce que l’on veut vraiment.


Si les carnets avaient contenu 2 séries des 5 timbres; pour avoir 5 séries, il aurait fallu acheter que 3 carnets. Postes Canada a trouvé une nouvelle façon de mettre les philatélistes à contribution.

J’espère que ce type d’arrangement ne fera pas tache d’huile, et que çà n'influencera pas les autres administrations postales.

Fondation communautaire de Postes Canada
Date d’émission : 29 septembre 2014


La Fondation communautaire de Postes Canada a récemment versé 1,35 million de dollars en subventions à des organismes communautaires locaux travaillant avec des enfants et des jeunes partout au pays.

Depuis 2007, la Fondation a consacré plus de 9 millions de dollars à diverses causes : projets de bibliothèques et de lutte contre l’intimidation; clubs de sport; programmes de petits-déjeuners; Jeunesse, J’écoute; Grands Frères Grandes sœurs du Canada; clubs garçons et filles du Canada. la Fondation reçoit des centaines de demandes en provenance de groupes chargés de satisfaire aux besoins physiques, émotifs, éducatifs et récréatifs des enfants et des jeunes. Elle possède un conseil d’administration qui établit les critères de financement.

En plus des diverses activités de collecte de fonds organisées par le personnel de Postes Canada, une bonne part de l’argent amassé provient directement des généreux dons des clients et du dollar supplémentaire qui est versé à l’achat du carnet de timbres annuel de la Fondation.

Cette année, la campagne se déroulera du 29 septembre au 26 octobre.

Le timbre a été émis en carnet de 10 timbres autoadhésifs (tarif intérieur).


Pour plus de détails, voici l'adresse de la revue philatélique de Postes Canada.



Pour les numismates, il y a de très belles pièces de monnaie.

Bonne soirée.

Par timbres9 le 30/08/2014 à 19h14:04

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum