Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de chezmarc
  • chezmarc
  • 42 messages

Question pour les pros:
pour les tp de france de 1900 à 1959 quand un timbre est nsg (sans obli donc) que prend on comme cote (la charnière ou la cote obli? )on me soutient mordicus que c est la cote charnière et j en doute, merci à vous

Par chezmarc le 12/02/2018 à 18h46:43

Avatar de arzon
  • arzon
  • 185 messages

Bonsoir , regarder dans la liste des posts d'hier " catégorie" , le sujet y a été abordé avec des ébauches de réponses.
mais toujours bcp de controverses...

Par arzon le 12/02/2018 à 19h17:32

Avatar de cricritounet
  • cricritounet
  • 1034 messages

Comme le dit si bien un honorable membre du MdT (il se reconnaitra certainement) cela dépend de quel coté du timbre se tourne l'oeil du collectionneur.

Par cricritounet le 12/02/2018 à 19h35:30

Avatar de mateo
  • mateo
  • 691 messages

Neuf sans gomme (NSG) est une désignation inexacte : on devrait dire sans gomme et sans oblitération (SGSO).
Ce sont en général (mais pas toujours) des timbres qui ont servi pour affranchissement et simplement ont échappé aux tampons des postiers.
Ils sont cotés comme les oblis.
"charnières" ou "trace de charnières" sont de vrais neufs qui n'ont pas servi pour affranchissement, ils ont leur gomme d'origine et sont allés directement du guichet de la poste dans un album de collection à l'époque ou l'on fixait encore les timbres neufs avec des charnières. D'ailleurs Y&T ne les cote que jusqu'en 1959 il me semble, car après les collectionneurs n'utilisaient plus les charnières pour fixer les neufs.

Par mateo le 13/02/2018 à 08h01:30

Avatar de Indien63
  • Indien63
  • 1090 messages

Réfléchissons : timbre non oblitéré = timbre non annulé (par définition) ; timbre non annulé = timbre ayant conservé son pouvoir d'affranchissement ; timbre sans gomme et sans oblitération = timbre ayant conservé son pouvoir d'affranchissement mais perdu son état physique original, d'où l'appellation ''neuf sans gomme'' : CQFD.
Cote = valeur indiquée par un négociant dans un catalogue de cotation ; le négociant de référence sur le site ne cote pas les nsg. La cote ne peut donc être officielle, et reste à l'appréciation des échangeurs.
Notez que la cote des *, quand elle est indiquée dans les catalogues, est liée aux cotes des neufs et oblitérés, mais n'est pas automatiquement une fonction de ces cotes. Elle dépend de la quantité de ces différents états sur le marché.
Par analogie, on ne peut fixer la cote des nsg par rapport à la cote des autres états.

Par Indien63 le 13/02/2018 à 10h17:53

Avatar de mateo
  • mateo
  • 691 messages

NSG est une catégorie inventée par les philatélistes, mais qu'on ne retrouve dans aucun catalogue de cotation. Les collectionneurs ont pour habitude de les coter comme les oblitérés, ce qui n'est pas forcément juste.
Ils ont perdu leur gomme au lavage pour être décollés (ou pour être restaurés ou mieux conservés), ils ne sont donc pas neufs au sens strict du terme ! mais s'ils ont été traités avec délicatesse, ils ont en effet l'aspect neuf au recto.
Quant à réutiliser des NSG pour affranchir . . . chacun fait comme il veut, moi je ne le fais pas.

Par mateo le 13/02/2018 à 11h05:19

Avatar de Laura83000
  • Laura83000
  • 51 messages

Merci pour les infos, cela m’intéressait aussi ! :D

Par Laura83000 le 13/02/2018 à 11h29:44

Avatar de Derwins
  • Derwins
  • 67 messages

Par défaut un neuf sans gomme à une cote de charnière .. Tout comme une trace de charnière ou une gomme altérée... Après c'est à la discrétion du collectionneur de faire ses ordres de préférence .

Il ne faut pas oublier que nos aïeux avait pour habitude de laver leurs timbres pour enlever la gomme volontairement ... !! Car en cas d'humiditee involontaire , ca evite que les tilbres restent collé sur les pages d'album et surtout parce que c'est un facteur aggravant de la propagation de la rouille . ...
Nombres de classique ou de semi modernes ont été collectionnés ainsi , et le choix de modifier la classification en prenant 1960 comme point de rupture à été un bon moyen de diminuer les valeurs des collections des particuliers tout en donnant une plus value au stock des négociants ..qui ne se donnaient bien entendu la peine de stocker sur charnière mais avaient déjà pris l'habitude d'acheter des stocks pour revendre plus tard . Beaucoup de frauduleux regommés sont des nsg bidouillés .

Par Derwins le 13/02/2018 à 20h18:19

Avatar de oldmma
  • oldmma
  • 1452 messages

De plus, 1960 est le début de l'apparition des pochettes de protection . En dévalorisant les nsg et les charniérés tout le lobbying philatélique s'est mis en marche pour augmenter leur chiffre d'affaires.

Par oldmma le 13/02/2018 à 20h50:54

Avatar de Derwins
  • Derwins
  • 67 messages

Rhoo .... C'est une légende , ça n'a jamais été prouvé ... Lol

N'oublions pas que ...
** = neuf avec gomme intacte d'origine
* = neuf charnière ou trace de charnière , mais avec trace de gomme ( altérée bien entendu )
( * ) = neuf sans gomme
O = oblitérer ...

Il n'y a guère que le journal de Mickey qui ne prenne pas ça en compte . ..SAUF , comme c'est bizarre ...pour les 100 premiers de son catalogue de France ... Ils sconsidere que le ** est une plus value , mais que la cote de base haut de gamme standard est le * ... Mais côté tout de même les nsg ( * )... Étonnant non ?

Par Derwins le 13/02/2018 à 21h08:11

Avatar de GROMINET
  • GROMINET
  • 422 messages

Les NSG, sont aussi des timbres neufs qui avec l'humidité et le temps ont collé aux pages d'albums, voir aussi pages des classeurs (souvent la bande du haut et celle du bas) !!! Sont lavés aussi avec un peu d'eau de javel les timbres frappés par la rouille, mieux vaut encore considérer la cote la plus basse des trois colonnes que de condamner à mort un timbre en le laissant en l'état !!!! :))

Par GROMINET le 14/02/2018 à 07h32:00

Avatar de joce2012
  • joce2012
  • 6 messages

Le terme NEUF SANS GOMME à été utilisé par l'éditeur YVER & TELLIER Catalogue France de 2011. La plupart des timbres dits classiques sont cotés en "Neuf sans Gomme". On peut déjà en déduire que l'appellation est acceptable.

Par joce2012 le 16/02/2018 à 20h34:34

Avatar de Manu37
  • Manu37
  • 169 messages

de Mateo
" Ce sont en général (mais pas toujours) des timbres qui ont servi pour affranchissement et simplement ont échappé aux tampons des postiers.
Ils sont cotés comme les oblis."

Pourquoi ?
Qui définit que les NSG sont cotés comme les oblis ?
Comme vous le dites (pas toujours) , les gommes peuvent s'altérer au fil des années sans pour autant avoir été sur une enveloppe . Le timbre peut avoir été manipulé (plus ou moins bien) par plusieurs personnes mais reste neuf pour le coup . Normalement , la cote ** devrait alors s'appliquer à ces NSG .

C'est à chacun de définir quelle sera la meilleure version pour sa collection .

Pour répondre @ chezmarc ,
Perso , les nsg que je peux avoir et que je souhaite échanger , je leur attribue la moitié de la cote du neuf . C'est à vous de voir selon les différents avis ou conseils que l'on vous a prodigué dernièrement .


:)

Par Manu37 le 17/02/2018 à 12h59:57

Avatar de jean27
  • jean27
  • 13 messages

je vien d'acheter un album de france neuf sur charniere les plus ancien a partir de 1919 avec toute la suite mais avec stupefaction une bonne parti son coller dans l'album alors il faut que je les lave pour les decoller et il ny aura plus de trace de charniere et la cote et de combien?????? merci pour ceux qui von me repondre

Par jean27 le 04/03/2018 à 16h08:40

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum