Echange de timbres et philatélie

Bas de page

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Le 15 septembre, à l’occasion du 100ème anniversaire du service des renseignements extérieurs, quatre timbres dédiés à des officiers du renseignement furent émis

Gevork Vartanian (1924-2012), dans le cadre de la série des héros de l’union soviétique





Date d’émission : 15 septembre 2020
Valeur faciale : 40 roubles
Taille : 37x37
Tirage : 104 000 (13 000 feuilles)

Gevork Vartanian faisait partie du service des agents illégaux. Son père, lui-même espion, est envoyé en Iran, et sa famille s’installe donc à Téhéran en 1930. Dès 1940, il est en contact avec le NKVD pour établir un groupe de reconnaissance afin d’identifier des agents fascistes et des espions allemands. Il participe ainsi à la sécurité de la conférence de Téhéran de 1943. Il continue de travailler en tant qu’agent illégal dans plusieurs pays puis prend sa retraite en 1992.
La médaille représentée sur le timbre est l’étoile d’or, remise au récipiendaire du titre de héro de l’Union soviétique.


Alekseï Kozlov (1934-2015), dans le cadre de la série des héros de la Fédération de Russie





Date d’émission : 15 septembre 2020
Valeur faciale : 40 roubles
Taille : 42x30
Tirage : 80 000 (16 000 feuilles)

Alekseï Kozlov était également un agent illégal. À partir de 1962, il travaille dans des pays n’ayant pas de relations diplomatiques avec l’URSS. Il obtient notamment des informations au sujet des essais nucléaires secrets sur le site de Vastrap, en Afrique du Sud.
La médaille figurant sur ce timbre s’appelle aussi l’étoile d’or, mais celle-ci permet de distinguer les récipiendaires du titre de héro de la Fédération de Russie. Dans le fond est représenté le site de Vastrap.


Vladimir Barkovski (1913-2003)





Date d’émission : 15 septembre 2020
Valeur faciale : 35 roubles
Taille : 28x40
Tirage : 96 000 (16 000 feuilles)

Vladimir Barkovski était un officier du renseignement soviétique. En 1940, il est envoyé au Royaume-Uni où il obtient des informations ayant joué un rôle non négligeable dans la mise en œuvre du projet atomique national. Après sa retraite en 1984, il continue ses activités scientifiques et pédagogiques au sein des agences de renseignement.


Alexandre Fleklissov (1914-2007)





Date d’émission : 15 septembre 2020
Valeur faciale : 35 roubles
Taille : 28x40
Tirage : 96 000 (16 000 feuilles)

Alexandre Fleklissov était un agent secret soviétique. Diplômé de l’institut des ingénieurs en communication de Moscou en 1939, il est envoyé à New-York où il obtient des informations dans le domaine de l’électronique, des radars et des avions à réaction. À Londres, de 1947 à 1950, il obtient des informations relatives à la bombe à hydrogène. À Washington entre 1960 et 1964, il joue un rôle dans le règlement de la crises des missiles, puis il enseigne à l’Académie de renseignement extérieur du KGB jusqu’en 1974.

Par DimitriG le 17/09/2020 à 22h35:25

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Le centenaire de l’évacuation de l’armée russe de Crimée et de la fin de la guerre civile dans la partie européenne de la Russie





Date d’émission : 16 septembre 2020
Valeur faciale : 54 roubles
Taille : 50x50
Tirage : 108 000 (12 000 feuilles)

L’évacuation de Crimée (ou évacuation de Sébastopol), du 13 au 16 novembre 1920, est un épisode de la guerre civile russe relatif à l’évacuation par la mer, depuis la Crimée, d’une partie de l’armée russe et de la population civile.
Le terme « armée russe » dans ce contexte fait référence à l’armée blanche du général Wrangel.
À l’automne 1920, les forces blanches ne contrôlaient plus aucun territoire de la Russie européenne alors que l’Armée rouge gagnait en puissance. Après la prise de l’isthme de Perekop (seul point de passage terrestre reliant la Crimée au continent) par Mikhail Frounze (Armée rouge) , l’évacuation était devenue impérative. L’opération d’évacuation avait été anticipée et préparée dès le mois d’avril par le général Wrangel si bien qu’elle a pu s’effectuer avec un niveau d’organisation relativement élevé par rapport aux évacuations d’Odessa ou de Novorossiisk. Ce sont 146 000 personnes qui embarquèrent sur 126 navires ou autres petits bateaux. La plupart des soldats évacués s’installèrent sur la péninsule de Gallipoli (Turquie).

Sur le timbre est reproduit le tableau de Dmitri Belioukin, « Russie blanche, l’exode » (1992-1994).

Par DimitriG le 18/09/2020 à 16h52:35

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Lev Iavitch (1919-2004), juriste





Date d’émission : 22 septembre 2020
Valeur faciale : 40 roubles
Taille : 37x37
Tirage : 99 000 (11 000 feuilles)

Lev Samoïlovitch Iavitch était un juriste soviétique, docteur en droit et professeur. Il a principalement travaillé sur des problèmes relatifs à la philosophie du droit. Il est né le 20 septembre 1919 à Biïsk, dans le kraï de l’Altaï, a étudié à l’Institut de droit de Léningrad, puis a travaillé à la « procurature » (équivalent du ministère public français). Pendant plus de quarante ans, il a mené des activités d’études et de pédagogie au Tadjikistan, à Moscou et à Léningrad. À partir de 1967, et jusqu’à son départ pour l’Israël en 1990, il fut professeur au département de théorie et d’histoire de l’État et du droit de l’université d’État de Léningrad.
En 1951, il soutient une thèse sur la norme du droit socialiste soviétique et les relations juridiques socialistes, et en 1960, une autre intitulée « Le droit soviétique, régulateur des relations sociales en URSS : les principales interrogations de la théorie générale de la réglementation juridique ».
Iavitch est l’auteur de plus de 250 articles scientifiques, traduits en anglais, en allemand, en espagnol, en chinois et en bulgare.

Par DimitriG le 22/09/2020 à 11h47:21

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Les 75 ans de l’industrie nucléaire en Russie





Date d’émission : 23 septembre 2020
Valeur faciale : 23 roubles
Taille : 37x37
Tirage : 54 900 (6 100 feuilles)

Que faire lorsqu’il reste des stocks d’invendus ? Surtout ne rien gâcher. On reprend les feuilles de 2015 sur lesquelles on imprime une surcharge, et on peut ainsi les vendre une deuxième fois aux collectionneurs, et plus cher que la première fois. Même s’il y a déjà eu un timbre le même mois pour commémorer la même chose. Le tout avec un tirage très faible, pour inciter à la spéculation. 6100 feuilles seulement, il faut en avoir une, le timbre seul ne permet pas de spéculation intéressante. Donc non seulement on revend le même timbre aux collectionneurs, mais on s’arrange pour le leur faire acheter neuf fois.
Mais peut-être suis-je mauvaise langue. Certains disent que le nombre de timbres de 2015 n’a en rien diminué, que ceux-là ont été réimprimés directement avec la surcharge. Ce ne serait donc même pas un vraie surcharge. Mais je n’ai pas obtenu d’infos fiables pour savoir ce qu’il en était réellement.

Voici la feuille de 2015 :



Ça a au moins le mérite de nous permettre constater l’inflation sur cinq ans.

Et je lis souvent sur le forum des messages de collectionneurs de timbres français que se plaignent d’être pris pour des vaches à lait. Ça vous rassérénera peut-être de savoir que ce n’est pas seulement vous.

Demain, nous verrons que faire de la pub pour pousser les gens à consommer c’est bien, mais leur faire acheter cette pub, c’est mieux.

Par DimitriG le 23/09/2020 à 16h09:30

Avatar de Rastapopoulos
  • Rastapopoulos
  • 43 messages

Un grand merci pour ces nouvelles émissions Dimitri, c'est toujours un plaisir de te lire :-bd

Par Rastapopoulos le 23/09/2020 à 21h28:57

Avatar de Skywalker
  • Skywalker
  • 3021 messages


On a souvent vu ça dans les pays d'Afrique, mais c'était il y a plus de 40ans...

De là à dire que la Russie de Poutine à 40 ans de retard sur l'Afrique, moi je ne dis rien mais bon, on constate, on ne juge pas.

Je vais peut-être partir me planquer en Patagonie pour éviter les foudres du Maître du Kremlin >:) >:) >:)

Par Skywalker le 23/09/2020 à 21h46:39

Avatar de Rastapopoulos
  • Rastapopoulos
  • 43 messages

Fait attention Skywalker, ne te frotte pas trop au Maître, il y en a qui ont essayé : https://www.20minutes.fr/monde/russie/2858147-20200910-empoisonnement-navalny-doute-orchestre-hauts-responsables-russes-selon-washington :)) :)) :))

Sans rire, c'est justement ce côté un peu suranné que j'aime dans les timbres soviétiques et russes.

Par Rastapopoulos le 23/09/2020 à 22h04:11

Avatar de Skywalker
  • Skywalker
  • 3021 messages


Même pas peur, (j'ai vaincu un crabe en juillet 2000) ; je suis immunisé contre tout, par contre je suis allergique aux cons, et du coup tous les matins je souffre au boulot... !!!

En ce qui concerne les timbres russes, je suis un fan de la période soviétique, surtout dans le domaine de la conquête spatiale, et à partir de 1992 c'est devenu la misère... X( X( X(

Par Skywalker le 23/09/2020 à 22h14:17

Avatar de phila37
  • phila37
  • 8227 messages

@ DimitriG,
Le timbre ''Les 75 ans de l’industrie nucléaire en Russie'' va être classé par beaucoup dans l'année 2015, puisque le millésime n'a pas été modifié. ;)
Perso, si je peux en avoir un timbre de chaque des émissions 2020 + le timbre de 2015 .....
Je commence à m’intéresser à la Russie, j'ai une locataire russe, (la troisième en dix ans).
;) :D :))

Par phila37 le 24/09/2020 à 09h33:21

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Il y en a encore quelques un, des timbres sur la conquête spatiale, mais c'est vrai qu'en comparaison de ceux de l'URSS, ça n'a rien à voir. D'ailleurs, les timbres soviétiques sur la conquête spatiale étaient si populaires que certains se demandaient si le programme spatial de l'URSS n'avait pas été développé dans le seul but de faire vendre des timbres.

En effet, Phila37, si on tombe sur ce timbre par hasard, on peut croire qu'il est de 2015, d'autant que la mention des 75 ans ne figure que sur le bord de feuille, mais on se méfie normalement quand on voit une surcharge, et les catalogues permettront de vérifier.

Voici la sortie du jour:

Le cinéma russe contemporain - Streltsov




Date d’émission : 24 septembre 2020
Valeur faciale : 43 roubles
Taille : 42x30
Tirage : 180 000 (12 00 feuilles)

Streltsov est un film russe réalisé par Ilia Outchitel retraçant la vie du footballeur soviétique Edouard Streltsov. Ce joeur est condisidéré comme une légende du football soviétique et à ce titre avait déjà été mis à l’honneur sur un timbre de 2015 :



Dans ce film, il est interprété par Alexandre Petrov. J’ai l’impression que cet acteur est au générique d’au moins un film sur deux parmi les productions russes de ces dernières années.

Voici la bande annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=mlBLKWBykFk

Le film est sorti le 24 septembre 2020. Oui, aujourd’hui. Quand j’ai appris qu’une nouvelle série de timbres sur le cinéma russe contemporain allait débuter à l’automne, je m’en réjouissais, car j’entendais par « contemporain » ces vingt dernières années, et il y en a des films qui mériteraient un timbre. Mais bien naïf que j'étais... Il semble plutôt s'agir de faire la promotion des sorties actuelles à bas coût, en la faisant payer par les collectionneurs.

Par DimitriG le 24/09/2020 à 13h42:52

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Série Les phares russes

200 ans du phare de Yenni-Kale





Date d’émission : 30 septembre 2020
Valeur faciale : 35 roubles
Taille : 42x30
Tirage : 150 000 (10 00 feuilles)

Le phare de Yenni-Kale est situé au cap Fonar, le point le plus à l’est de la péninsule de Crimée. à l’entrée du détroit de Kertch, détroit qui relie la mer Noire à la mer d’Azov. La plus ancienne mention d’un phare au cap Fonar nous vient du Périple de Scylax en 350 av. J.-C. C’est en 1820 qu’est construit le phare de Yenni-Kale, du nom de la forteresse se trouvant à 5km au sud. La lumière était alors fournie par douze lampes à huile. Un lentille de Fresnel y est installée en 1861, puis en 1898, un système de lampe à pétrole vient remplacer les lampes à huiles. Lors de la Grande Guerre patriotique, le phare est détruit par des bombardements. Il est reconstruit en 1953.


150 ans du phare de Meganom





Date d’émission : 30 septembre 2020
Valeur faciale : 35 roubles
Taille : 42x30
Tirage : 150 000 (10 00 feuilles)

Le phare de Meganom est situé à la pointe sud du cap de Meganom, dans la partie la plus sauvage de la côte de Crimée, ce qui en fait le phare le plus difficile d’accès et le plus isolé de la péninsule. Il a été construit en 1895 sur l’ordre d’Alexandre II et mis en service le 15 septembre de la même année. Il a, lui aussi, été détruit puis reconstruit lors de la Grande Guerre patriotique. En 1959, le brûleur à gaz est démantelé pour faire place à un dispositif optique fonctionnant à l’électricité.

Par DimitriG le 30/09/2020 à 21h38:24

Avatar de kitts
  • kitts
  • 6388 messages

De quoi réchauffer les relations avec l'Ukraine :D

Par kitts le 30/09/2020 à 21h57:20

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Oh pour ça ils n'avaient pas perdu de temps. Dès 2014, les deux timbres suivants venaient compléter la série sur les régions de Russie.



Par DimitriG le 01/10/2020 à 08h22:12

Avatar de kitts
  • kitts
  • 6388 messages

Oui, je savais pour ces deux là, cette fois ils ont bien mis la carte de la Crimée :P

Par kitts le 01/10/2020 à 23h28:07

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

C'est la série sur les phares qui veut ça:



Enfin, il y a quand même un trou de 10 ans dans cette série, donc c'est possible qu'ils l'aient ressortie simplement pour le plaisir d'y mettre la carte de Crimée, oui.

Par DimitriG le 02/10/2020 à 05h51:19

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Recensement 2020





Date d’émission : 01 octobre 2020
Valeur faciale : 23 roubles
Taille : 30x30
Tirage : 432 000 (27 00 feuilles)

Le recensement de la population de Russie est réalisée sur l’ensemble du territoire de la fédération afin d’obtenir des informations démographiques, économiques et sociales. Son calendrier s’est vu un peu bouleversé à cause du coronavirus. Il aura finalement lieu du 1er au 30 avril 2021, mais dans 26 régions éloignées et difficiles d’accès, on prend de l’avance. Le 1er octobre 2020 , il a débuté dans la république de Touva, dans l’oblast de Tomsk et en Iamalie-Nénétsie. Le recensement concerne les citoyens russes, les citoyens étrangers et les apatrides qui se trouvent sur le territoire de la fédération à ce moment-là. Pour la première fois seront utilisés des questionnaires électroniques en plus des questionnaires papiers.
Le précédent recensement avait été réalisé du 14 au 25 octobres 2010. Selon les données obtenues, la population du pays été alors de 142 857 000 personnes.

Par DimitriG le 03/10/2020 à 15h31:25

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Le cinéma russe contemporain - Les Cadets de Podolsk





Date d’émission : 05 octobre 2020
Valeur faciale : 43 roubles
Taille : 42x30
Tirage : 154 000 (11 00 feuilles)

Les cadets de Podolsk (d’après ma traduction du titre original Podolskie kursanty, le titre international semble être The Last Frontier) est un film réalisé par Vadim Chmeliov. Il raconte l’histoire des cadets de l’école d’artillerie et d’infanterie de Podolsk qui durent défendre la ligne Ilinski, au sud-ouest de Moscou, en octobre 1941. Sa sortie est prévue pour le 4 novembre 2020.
Pour ceux que ça intéresse, voici la bande annonce : https://youtu.be/mL59Fy-AWHQ

Et voici des vignettes reprenant des images du fims :



Pour ce qui est des vignettes, elles se trouvent dans le « livret souvenir ». Je ne sais pas s’il y a un terme exact pour ça. Presque chaque émission fait l’objet d’un tel produit. C’est une sorte de dépliant cartonné au format A4 qui contient un texte explicatif, le ou les timbres concernés, parfois également des vignettes, ainsi qu’une enveloppe 1er jour, enveloppe 1er jour  que voici :



Voilà à quoi ça ressemble déplié :




Le tout vendu à un prix déraisonnable, généralement plus de dix fois le prix du timbre seul, mais avec un tirage assez faible pour espérer faire de la spéculation sur les vignettes.

Par DimitriG le 05/10/2020 à 19h35:46

Avatar de pphilatelie
  • pphilatelie
  • 120 messages

Ils sont forts les gens de la Poste Russe : non seulement ils se font apparemment de belles recettes en vendant le livret souvenir (mais il faut admettre qu’il est sympathique) mais en plus ils font de la publicité pour les films. C’est le second timbre sur les films qui vont sortir. Ils ont tout compris du Capitalisme :)

Par pphilatelie le 05/10/2020 à 23h39:33

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

Encore plus fort, ils ont diffusé un clip publicitaire pour promouvoir leur timbre publicitaire:
https://vk.com/video-59890004_456239050

Par DimitriG le 07/10/2020 à 22h06:00

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

400ème anniversaire de la naissance d’Avvakoum





Date d’émission : 06 octobre 2020
Valeur faciale : 18 roubles
Taille : 30x42
Tirage : 150 000 (10 00 feuilles)

Avvakoum Petrov (1620-1682) est un prêtre de l’Église russe, écrivain et auteur d’ouvrages polémiques. Il est une figure emblématique chez les vieux-croyants. Il est né le 25 novembre 1620 dans le village de Grigoro (oblast de Nijni Novgorod). Après son mariage en 1638, il est ordonné prêtre de la paroisse de Lopatnitsi. En 1652, il s’oppose aux réformes liturgiques de Nikon, le patriarche de l’Église orthodoxe russe, qui entraîneront le schisme des Vieux-croyant, le Raskol.
Il est exclu du clergé le 13 mai 1666 et brûlé vif le 24 avril 1682.
Avvakoum est l’auteur de 43 ouvrages, parmi lesquels Vie du protopope Avvakoum.
Le timbre reproduit de logo des célébrations de son 400ème anniversaire, mais sur l'enveloppe 1er jour, on a une illustration d'une statue représentant le personnage.

Par DimitriG le 10/10/2020 à 18h12:35

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

650 ans du monastère Simonov





Date d’émission : 15 octobre 2020
Valeur faciale : 50 roubles
Taille : 65x32,5
Tirage : 117 000 (13 000 feuilles)

Le monastère Simonov a été fondé vers 1370 à Moscou par Saint Théodore de Rostov, disciple et neveu de Serge de Radogène. Dès sa création, le monastère est situé sur la frontière sud la plus dangereuse de Moscou, raison pour laquelle ses murs sont des remparts fortifiés qu’il arrivait souvent que ses moines deviennent des guerriers.
Il s’agissait d’un des rares monastères stavropigiaques. En 1923, le monastère est fermée et un musée y est ouvert. Dans la nuit du 21 janvier 19 30, à la veille de l’anniversaire de Lénine, presque toutes les églises et les murs du monastère sont détruits et trois semaine plus tard, le palais de la culture ZIL est érigé en son sein. En 1990, avec l’indépendance de la Russie, la propriété du monastère passe des mains du ministère de la culture d’URSS à celles de l’Église orthodoxe russe. Depuis 1995, un travail de restauration et de reconstruction est en cours.

J'habite à côté et je dois dire qu'à partir du timbre seul, je ne l'aurais pas reconnu. Une carte maximum permet un meilleur aperçu de son apparence actuelle:



Par DimitriG le 17/10/2020 à 20h35:00

Avatar de pphilatelie
  • pphilatelie
  • 120 messages

J'aurai appris un mot ce soir : stavropigiaque
Pas certan que je le retienne :)

Par pphilatelie le 17/10/2020 à 22h56:43

Avatar de DimitriG
  • DimitriG
  • 164 messages

250ème anniversaire d’Ivan Fiodorovitch Krusenstern





Date d’émission : 20 octobre 2020
Valeur faciale : 54 roubles
Taille : 50x37
Tirage : 168 000 (14 00 feuilles)
Artiste: V. Beltioukov

Ivan Fiodorovitch Krusenstern (ou Adam Johann von Krusenstern) (1770-1846) est un navigateur russe, amiral, pionnier de l’océanologie russe, membre honoraire de l’Académie impériale des sciences et fondateur de la Société russe de géographie.
Il est né le 19 novembre 1770, près de Rapla (dans l’actuelle Estonie), dans une famille noble. Entre 1789 et 1790, il participe à la guerre russo-suédoise puis étudie l’art maritime dans la marine anglaise. Il navigue ainsi à travers les océans atlantiques et indiens, aux Antilles et sur la mer de Chine méridionale. C’est alors que lui vint l’idée d’entreprendre un tour du monde et de 1803 à 1806, commandant la Nadejda (espoir, en russe) et assisté de Lisianski à bord de la Neva, il effectue le premier tour du monde russe. La description de ce voyage et des études océanographies et éthnographiques qui y sont liées sont relatées dans son ouvrage Voyage autour du monde fait dans les années 1803, 1804, 1805 et 1806 par les ordres de sa majesté impériale Alexandre Ier, empereur de Russie, sur les vaisseaux la Nadiejeda et la Neva, commandés par M. de Krusenstern, traduit et édité en français en 1821.
En 1812, il publie également Atlas pour le voyage autour du monde, composé d’une centaine de cartes et dessins, et en 1826, Atlas de la mer du sud.

Sur le timbre figure le portrait de Krusenstern, la frégate Nadejda, le pavillon de la marine russe et un fragment de carte avec l’itinéraire de son tour du monde.

En 1994, Krusenstern avait déjà fait l’objet d’un timbre dans une série consacrée aux expéditions maritimes russes :




Le voilier Krusenstern (cédé par l’Allemagne en 1946) a été nommé ainsi en son honneur:

Par DimitriG le 20/10/2020 à 13h17:41

Retour sur la liste des sujets

Vous devez être connecté pour participer au forum