Echange de timbres et philatélie
Avatar de manuel-ice
  • manuel-ice
  • 474 messages

Cela date un peu mais c'est toujours utilisable :
- Relation entre la création du timbre et la sexualité
- Philatélie physico-chimique
- Détermination de nuances avec et sans référence

etc...

Par manuel-ice le 19/09/2022 à 14h28:40

Avatar de jacky1353
  • jacky1353
  • 2060 messages

tout le monde est en vacances

Par jacky1353 le 20/09/2022 à 11h38:01

Avatar de cactus46
  • cactus46
  • 902 messages

Bonne idée manuel-ice, valable pour tous les niveaux? :-??

Par cactus46 le 20/09/2022 à 12h25:17

Avatar de marcel13
  • marcel13
  • 574 messages

Je suis curieux

Par marcel13 le 20/09/2022 à 15h27:58

Avatar de Durandal
  • Durandal
  • 444 messages

Kesako ?

Par Durandal le 20/09/2022 à 16h09:50

Avatar de manuel-ice
  • manuel-ice
  • 474 messages

à l'origine ils étaient destinés aux exposants dont le plus jeune avait 6 ans. il fut donc nécessaire d'adapter en fonction du publique notamment pour les coins colorés de la lettre de la bonne de Sir Hill (magenta = nuit torride) donc valable pour tous.

Par manuel-ice le 20/09/2022 à 16h49:52

Avatar de Skywalker
  • Skywalker
  • 4155 messages


La sexualité et la philatélie ne font pas bon ménage,

"pas maintenant chérie, je trie mes types Machin" ... =)) =)) =))

Par Skywalker le 20/09/2022 à 17h29:37

Avatar de bleusideral
  • bleusideral
  • 7656 messages

C'est chaud comme idée ! Manuel , vous pouvez développer un peu plus...le sujet 8-|

Par bleusideral le 20/09/2022 à 20h09:26

Avatar de manuel-ice
  • manuel-ice
  • 474 messages

LA création du premier entier postal fut émis à Venise pour faciliter le réglement de l'impôt sur les rejets dans la lagune (principalement les latrines publiques). Tandis que le timbre fut inventé par Sir Hill suite à la découverte de la fraude postale que pratiquait sa bonne et son amant ....

Par manuel-ice le 20/09/2022 à 20h51:52

Avatar de jaja2a2007
  • jaja2a2007
  • 98 messages

La Poste avait eu une bonne et généreuse idée, dans les années 1986 à 1998, en faisant distribuer (par le réseau CNDP) presque tous les timbres parus. L'opération s'appelait "Timbre-poste et pédagogie". Dans chaque pochette semestrielle : les timbres parus, les fiches les documentant en français et en anglais, s'il vous plait ! et une grande feuille à six bandes (genre Hawid, à découper). C'étaient des timbres neufs et même des bandes (3155A, par exemple), simplement annulés par un quart de cercle noir (très propre).
L'instituteur pouvait, par exemple, faire placer un timbre "sites et monuments" à l'emplacement ad hoc sur une carte de France. Idem pour un personnage (après avoir recherché son lieu de naissance sur internet), etc., etc.
Je me souviens avoir moi-même proposé cette activité au maire de mon village (à l'époque où on instaurait les "activités périscolaires" dans le temps scolaire), mais cela n'a pas intéressé les instits qui voient toujours d'un mauvais il les interventions d'étrangers dans leur pré carré (les profs encore plus, d'ailleurs et je parle "de l'intérieur"). Sic transit gloria mundi

Par jaja2a2007 le 06/10/2022 à 18h48:44

Avatar de cactus46
  • cactus46
  • 902 messages

@ manuel-ice. Pourquoi "fraude postale"? Il y avait donc un autre système avant l'invention du timbre par Sir Hill. Il consistait en quoi exactement? Merci....

Par cactus46 le 06/10/2022 à 19h31:03

Avatar de phila37
  • phila37
  • 10568 messages

@ cactus46,
Avant l'invention du timbre-poste, c'était le destinataire qui devait payer le port.
La fraude, (je ne sais pas si c'était la bonne de Sir Rowland Hill et son amant), consisté à inscrire des petites annotations sur la lettre, permettant au destinataire d'avoir des nouvelles sans avoir besoin de payer pour avoir la lettre qui était donc refusée et donc le port était non réglé.

Pour la petite histoire, (les versions peuvent varier, mais l'idée reste la même) :


En déjeunant dans une auberge anglaise, Sir Rowland Hill, haut fonctionnaire de Sa Gracieuse Majesté et Directeur des Postes, est témoin dune scène touchante. Le facteur apporte une lettre à une servante, qui la prend, en examine lenveloppe et la rend au facteur en refusant de payer le port de la missive. Il faut savoir quà lépoque, le règlement de la taxe de transport du courrier incombait au destinataire.

Intrigué, Sir Rowland linterroge et celle-ci lui avoue sans malice que lenveloppe était vide. Son fiancé et elle avaient convenu dun code et selon, entre autre, la présentation de ladresse, ils se tenaient au courant de leur santé et se promettaient de se revoir. Les amoureux ne devaient pas être les seuls à utiliser ce subterfuge qui pénalisait le transporteur, assurant ainsi un service gratuit, à ses dépens.

Sir Rowland eut donc lidée dinverser le système, faisant payer lexpéditeur grâce à une vignette collée sur la lettre.

https://www.lapostegroupe.com/fr/actualite/la-petite-histoire-du-timbre-poste

Par phila37 le 06/10/2022 à 20h24:51

Avatar de cactus46
  • cactus46
  • 902 messages

Merci phila37, je découvre....

Par cactus46 le 06/10/2022 à 20h34:04

Avatar de phila37
  • phila37
  • 10568 messages

@ cactus46,
Et surtout, ne crois pas certaines mauvaises langues qui seraient tentées d'écrire que j'étais témoin de la conversation entre Sir Rowland Hill et la servante.
:D :)) =))

Par phila37 le 06/10/2022 à 21h16:38

Avatar de jackl
  • jackl
  • 167 messages

Kesaco ?

Par jackl le 07/10/2022 à 09h53:26

Avatar de eclair80
  • eclair80
  • 418 messages

Quelle culture Phila37

Par eclair80 le 07/10/2022 à 13h04:58

Avatar de manuel-ice
  • manuel-ice
  • 474 messages

Bravo tu as parfaitement résumé l'origine du timbre donc autant que je donne le plan du cours en question :
XVIIIe siècle Invention de l'entier postal en Italie à Réponse Payée Venise pour le règlement de taxe sur les latrines puis les cavaliers : 2 inventions victimes de la guerre
XIXe invention du timbre ...
XXe Les modèles des timbres français

Par manuel-ice le 07/10/2022 à 16h13:46

Retour sur la liste des sujets